DIAGNOSTIQUE AMIANTE, PCB ET HAP

DIAGNOSTIC AMIANTE

L’amiante désigne une catégorie de fibres minérales (silicates) qui sont contenues dans certaines roches. Il en existe deux variétés : l’amiante blanc appelée chrysolite, et les l’amiante bleu appelée crocidolite. L’amiante présente des caractéristiques techniques intéressantes : ce matériau ne brûle pas, résiste à la tension comme aux produits chimiques agressifs, dispose d’un fort pouvoir d’absorption et s’avère un bon isolant contre la chaleur.

Toutefois, eu égard aux dommages que ses fibres créent dans le corps humain par inhalation, l’amiante est jugé dangereux. Il est mis au ban de l’industrie du bâtiment et interdit depuis 1990 en Suisse. L’amiante se dissocie en une poussière très fine, indétectable à l’œil, avant de pénétrer profondément dans les voies respiratoires.

Il existe un consensus scientifique international clair pour affirmer que l’amiante, quelle qu’en soit la nature, est un produit cancérogène pour l’homme, même à faible dose. Bâtidiag intervient donc face à un enjeu de santé public avec des diagnostic amiante.

PCB

Les polychlorobiphényles (PCB) sont des substances synthétiques polluantes ubiquitaires et persistantes.

En 1972, la Suisse a interdit l’utilisation des PCB dans les systèmes ouverts en raison de leur nocivité pour l’homme et pour l’environnement. Une interdiction générale a suivi en 1986. Les mesures de réduction prises depuis cette date ont permis une baisse notable de la charge de PCB à laquelle est exposée la population.

Les matériaux d’étanchéité des joints sont la principale source de PCB à l’intérieur des bâtiments. On en trouve dans environ la moitié des immeubles en béton construits entre 1955 et 1975. Bâtiments publics et privés sont concernés. Les PCB sont présents dans les masses d’étanchéité des joints (joints de séparation, de raccord, d’éléments et de contraction) et dans les joints extérieurs, intérieurs et continus.

De grandes quantités de PCB étaient également utilisées comme plastifiant dans les peintures anticorrosion (notamment dans les vernis au caoutchouc chloré). Les constructions hydrauliques en acier, les installations industrielles et d’épuration ainsi que les piscines sont particulièrement concernées.

La présence potentielle de PCB est évaluée sur la base du mode de construction, de la date de construction, de la date de remplacement des joints et des documents de construction. Les expertises PCB sont effectuées par un repérage visuel, suivi de prélèvements d’échantillons des éléments à risques. Après analyses, Bâtidiag fournit un rapport détaillé indiquant quels éléments contiennent des PCB. Ainsi, ce type d’expertise permet également d’éviter de traiter tous les joints comme contenant des PCB et il en résulte la réalisation d’économies.

Toutefois, eu égard aux dommages que ses fibres créent dans le corps humain par inhalation, l’amiante est jugé dangereux. Il est mis au ban de l’industrie du bâtiment et interdit depuis 1990 en Suisse. L’amiante se dissocie en une poussière très fine, indétectable à l’œil, avant de pénétrer profondément dans les voies respiratoires.

Il existe un consensus scientifique international clair pour affirmer que l’amiante, quelle qu’en soit la nature, est un produit cancérogène pour l’homme, même à faible dose. Bâtidiag intervient donc face à un enjeu de santé public.

HAP

Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont des composants polluants présents dans tous les bâtiments avec une forte toxicité. Aujourd’hui, ils font partie des listes de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et l’EPA (Environmental Protection Agency). La notion de HAP inclut les composés hydrocarbonés, qui pour la plupart sont cancérogènes, immunotoxiques et dangereux pour l’environnement.

On trouve surtout des HAP dans les matériaux à base de goudron. Ils ont été utilisés dans de nombreux matériaux de construction notamment pour des isolations en toiture, colles pour parquet, les chapes (sols asphaltés goudronnés) ou les produits pour la conservation du bois (huiles de goudron) ; mais aussi principalement dans les revêtements routiers.

Lors de rénovations, une attention particulière doit être accordée à ce type de polluants car, lors de travaux de rénovation, ces substances peuvent se retrouver dans l’air ambiant, principalement sous forme de poussières. Leurs retraits sont soumis à des règles de sécurités, et le recyclage ou la mise en décharge des composés bitumineux, doivent tenir compte des teneurs. (Au-dessus de 5000 mg/kg, ils doivent être mis en décharge bioactive).

REPÉRAGE AMIANTE ET HAP DANS LES ENROBÉS, GESTION DES DÉCHETS.

Amiante et Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, aujourd’hui interdits, peuvent être présents dans les anciennes couches d’enrobés. C’est pourquoi, avant toute opération de rabotage, de démolition ou de recyclage des enrobés, le maître d’ouvrage doit faire réaliser un diagnostic afin de veiller à la protection des travailleurs exposés par voie respiratoire ou cutanée et de prévoir un traitement approprié des matériaux.

Gestionnaire de réseaux, maître d’ouvrage de travaux routiers ou employeur, vous devez évaluer les risques et donc signaler la présence de produits dangereux dans les couches de chaussée devant être «remaniées ». Vous êtes également responsables de la gestion des déchets produits.

Les enrobés contenant de l’amiante, quelle que soit sa concentration, et ceux contenant plus de 50 mg/kg de HAP sont considérés comme des déchets dangereux. Ils ne peuvent pas être réutilisés et doivent être éliminés dans des filières spécifiques.

RÉFÉRENCES

  • Comptoir Immobilier
  • EMI Conseils Sàrl
  • Etat de Genève
  • Firmenich SA
  • Forian Barro Architecte
  • G+G Architectes SA
  • Genevoise Compagnie Immobilière
  • Hôtel Savoy Genève
  • KHEOPS Constructions
  • Mövenpick Hôtel Lausanne
  • MVT Architecture
  • Hospice Général
  • Hôtel Capitole Genève
  • Nationale Suisse Assurances
  • Patrice Reynaud Architecte SA
  • Privera Construction Management
  • Real Estate Service Sàrl
  • Régie Brolliet SA
  • Régie du Rhône
  • Régie Edouard Brun & Cie SA
  • Régie Foncia Geco
  • Régie Daudin
  • Régie Moser Vernet et Cie
  • Régie Tournier
  • Schindler Ascenseurs
  • Ugo Brunoni Architecte
  • Ville de Genève (Service Architecture)
  • VVR Architecture
  • Wincasa
  • YKO Architecture

CONTACTEZ-NOUS POUR UN DIAGNOSTIC D'AMIANTE, PCB ET HAP

GENEVE

ADRESSE

26 Avenue Cardinal-Mermillod

1227 Carouge

TÉLÉPHONE

022 301 67 73

FAX

022 301 67 75

VAUD

ADRESSE

6 Chemin de Bief

1027 Lonay

TÉLÉPHONE

021 312 67 74

FORMULAIRE DE CONTACT EN LIGNE

© 2019 Bâtidiag – diagnostic immobilier

Created by Simba Digital